Skip to content

COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE
ET BIODIVERSITÉ

La coopération décentralisée ou « action extérieure des collectivités territoriales » est un outil à disposition des collectivités leur permettant d’agir concrètement en faveur de la préservation de la biodiversité mondiale. Elles peuvent ainsi contribuer à atteindre les objectifs internationaux sur la biodiversité.

En quelques mots

Qu’est-ce que la coopération décentralisée ?
La coopération décentralisée, désormais désignée sous le terme d’« action extérieure des collectivités territoriales » est définie comme la possibilité pour les collectivités territoriales et leurs groupements de mettre en œuvre ou soutenir toute action internationale annuelle ou pluriannuelle de coopération, d’aide au développement ou à caractère humanitaire, dans le respect des engagements internationaux de la France.

À cette fin, les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent, le cas échéant, conclure des conventions avec des autorités locales étrangères. Ces conventions précisent l’objet des actions envisagées et le montant prévisionnel des engagements financiers.

Les travaux du comité français de l’UICN sur le sujet

Le rapport « Coopération décentralisée et biodiversité » a été réalisé par le Comité français de l’UICN, en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, et en collaboration avec les principaux acteurs de la coopération décentralisée.

Il permet d’améliorer la connaissance de l’implication actuelle des collectivités françaises en faveur de la biodiversité à travers leur action extérieure.
L’objectif est également de favoriser son renforcement, au bénéfice notamment des pays du Sud pour une gestion plus durable de leurs ressources naturelles contribuant à l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

Pour cela, une large enquête a été menée auprès des collectivités françaises afin de dresser un panorama synthétique de leurs projets et, sur la base des trente-deux projets ainsi identifiés, d’analyser leurs principaux freins et leviers, et de proposer des recommandations visant à renforcer la coopération décentralisée en faveur de la biodiversité.

 Liste des projets de coopération décentralisée biodiversité par collectivité française

Province de Lao Caï, Vietnam : Écotourisme, renforcement des capacités et protection de la biodiversité dans le Parc national de Hoang Lien dans la province de Lao Caï

Région d’Atsinanana, Madagascar :  Appui à la mise en place d’une aire de développement durable et préservation du patrimoine naturel

Province du Cap, Afrique du sud : Gestion intégrée de terroirs viticoles et préservation de la biodiversité

•  Province de Luang Prabang, Laos :  Éco vallée de la Nam Khan (Avec le PNR Loire-Anjou-Touraine)
Province de Luang Prabang, Laos :  Gestion territoriale et préservation du patrimoine des corridors fluviaux

Province de Salta, Argentine :  Les parcs naturels régionaux (PNR) et la vitiviniculture comme moteur d’un développement local équilibré
Départements du Borgou et de l’Alibori, Bénin :  Appui à la création du premier parc naturel régional (PNR) du Bénin au sein du complexe des forêts classées de Wari-Maro, des Monts Kouffè et d’Agoua – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 3 de la page 26 du rapport

État de Bahia, Brésil : Développement durable et gestion participative des espaces naturels protégés

Région de Kolda, Sénégal : Programme de création et d’aménagement durable d’un domaine forestier permanent

Région d’Analanjirofo, Madagascar :  Mise en place d’aires protégées et valorisation écotouristique des trois massifs forestiers de l’île Sainte-Marie
Région d’Analanjirofo, Madagascar :  Appui aux communautés dans la gestion des aires protégées
Région d’Analanjirofo, Madagascar : Gestion durable et valorisation de la flore en forêt de Farankaraina

République du Burundi :  Valorisation du patrimoine naturel, conservation de la biodiversité, amélioration de la gestion de l’eau dans les bassins versants et sensibilisation à l’environnement – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 1 de la page 24 du rapport

État de São Paulo, Brésil : Mosaïques d’aires naturelles protégées – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 5 de la page 28 du rapport
Région Tanger-Tétouan, Maroc : Appui à la création du parc naturel de Bouhachem (Avec le PNR du Luberon) – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 8 de la page 30 du rapport
Union des Municipalités de Jezzine, Liban : Accompagnement de la mise en place d’une nouvelle gouvernance pour l’Union des municipalités de Jezzine : pour une charte participative de territoire durable au Liban

État du Parana, Brésil : Copilotage du groupe de travail « Biodiversité » du réseau NRG4SD
Conseil de Gouvernement du Peuple Originaire Kichwa de Sarayaku, Équateur : Développement territorial et protection de la biodiversité en forêt amazonienne d’Équateur

Parc national du Cap Orange, État de l’Amapa, Brésil :  Programme Oyapock nature – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 2 de la page 25 du rapport 

Conseil intercommunal d’écodéveloppement (CIED) des lagunes côtières, Bénin : Appui à un projet de préservation de lagunes côtières – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 4 de la page 27 du rapport

Région de Tambacounda, Sénégal : Appui au développement de la réserve naturelle communautaire du Boundou

Office du Maréchal de la Voïvodie de Warmie et Mazurie, Pologne : Échanges entre réseaux naturalistes des Côtes d’Armor et de Warmie et Mazurie

Parc national de Bialowieza, Pologne : Deux-Sèvres Pôle international de la biodiversité

Province de Chiloé et région des lacs, Chili : Soutien du parc naturel régional d’Armorique sur l’application d’un modèle de gestion pour l’utilisation durable du territoire nord-ouest de Chiloé : un paysage de conservation dans la région des lacs
Région Diana, Madagascar : Programme de développement d’un tourisme durable communautaire au sein d’aires protégées – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 7 de la page 29 du rapport

Ville de Neuchâtel sur le Rhin, Allemagne : Un jardin pour le Rhin – GERPLAN Transfrontalier

19 partenaires dans 10 pays européens :  Initiative des détroits d’Europe – Projet NOSTRA (Network Of STRAits)

Ville de Haiphong, Vietnam : Vers la mise en place d’un parc marin sur l’île de Cat Ba

Commune de Saint-Louis, Agence de développement communal, Sénégal : Livret « Raconte-moi ta nature » – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 9 de la page 31 du rapport

Ville de Beit Sahour, Palestine : Préservation et valorisation d’un patrimoine naturel à Beit Sahour

Ville de Progreso, Yucatan, Mexique : Biodiversité, Eau et Éducation au développement durable

Ville de Santiago de Cuba, Cuba : Santiago-Lamentin : même diversité du vivant, mais diversité des pratiques – Pour plus de détails, se référer à l’exemple 6 de la page 28 du rapport

CARTE DE LA COOPÉRATION

X