Skip to content

EN PRATIQUE 

Vous êtes technicien, élu ou partenaire de collectivité(s) territoriale(s) et vous avez un besoin particulier sur votre territoire ? Vous souhaitez réaliser un projet en faveur de la biodiversité au sein de votre collectivité et avez besoin d’éléments de réponse pour vous accompagner dans votre démarche ?

Publications, travaux, initiatives, évènements, groupes de travail : le Comité français de l’UICN vous propose un ensemble d’outils adaptés pour y répondre. Vous y trouverez nos propres travaux ainsi que certains menés par nos membres, auxquels nous contribuons aussi.

JE SUIS UNE COLLECTIVITÉ & JE SOUHAITE

CONNAÎTRE

  • Les indicateurs de biodiversité, sur lesquels le Comité français de l’UICN a produit plusieurs travaux, permettent de mieux connaitre et suivre l’état de la biodiversité sur le territoire (caractéristiques de la biodiversité, pressions qui s’exercent sur elle, impacts sur les services qu’elle fournit) et ses enjeux.
  • Le Comité français de l’UICN mène des travaux sur les services rendus par les écosystèmes et a publié une série de brochures sur les services écologiques de plusieurs grands types d’écosystèmes français. Ces travaux servent de base scientifique solide pour guider la décision politique vers la préservation de ces écosystèmes.
  • La Liste rouge des espèces en France dresse un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces en métropole et en outre mer. Elle se décline à l’échelle nationale ainsi que dans les régions et constitue une base scientifique cohérente pour guider les stratégies et les politiques portant sur les espèces. 
  • La Liste rouge des écosystèmes est un outil d’évaluation intégrant la dimension fonctionnelle de la biodiversité et les liens qui existent entre les espèces et leur milieu. Elle contribue à établir des priorités d’actions et des stratégies de protection de la biodiversité.
  • Les indicateurs de biodiversité, sur lesquels le Comité français de l’UICN a publié plusieurs travaux, permettent notamment de suivre l’état de la biodiversité sur le territoire, d’évaluer les politiques, dispositifs et moyens mis en œuvre par les collectivités pour répondre aux enjeux et de rendre compte des progrès établis.
  • La Liste rouge des espèces menacées permet de déterminer le risque de disparition du territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel ou qui y sont régulièrement présentes. C’est un cadre de référence permettant de compiler des indices pour surveiller l’évolution de l’état de la biodiversité.
  • La Liste rouge des écosystèmes est un outil d’évaluation intégrant la dimension fonctionnelle de la biodiversité et les liens qui existent entre les espèces et avec leur milieu. Elle permet de mesurer l’efficacité des mesures de protection et de gestion des écosystèmes mises en place.
  • La Liste rouge des espèces menacées dresse un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces en métropole et en outre-mer. Elle permet de déterminer le risque de disparition de notre territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel ou qui y sont régulièrement présentes. 
  • De nombreuses démarches d’élaboration de Listes rouges régionales des espèces menacées ont vu le jour dans les régions administratives de France métropolitaine. Elles sont destinées à fournir des inventaires des espèces menacées et à guider les politiques régionales de conservation.
  • La Liste rouge des écosystèmes permet d’évaluer le degré de menace qui pèse sur la biodiversité du territoire national, à l’échelle des écosystèmes.

AGIR

  • Le Comité français de l’UICN soutient depuis plusieurs années le développement et le renforcement des Stratégies régionales pour la biodiversité (SRB), principaux outils dédiés à la préservation de la biodiversité. Il a publié plusieurs travaux sur les SRB et  accompagne plusieurs collectivités (Nouvelle-Aquitaine, Bouches-du-Rhone, Marseille) dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie.
  • Dans le cadre de ses travaux sur les Initiatives Innovantes, le Comité français de l’UICN propose aux territoires une « boite à idée »pour poursuivre et renforcer leur implication en faveur de la biodiversité. 16 principaux leviers d’action ont été identifiés et sont illustrés d’exemples d’initiatives exemplaires, reproductibles et innovantes menées par des collectivités. 
  • Le Concours Capitale française de la biodiversité permet d’identifier, de partager et valoriser des actions exemplaires et des bonnes pratiques des collectivités, notamment par le biais des recueils d’actions, publiés chaque année, des ateliers régionaux et des visites de terrain.
  • Le Comité français de l’UICN propose de s’appuyer sur les Solutions fondées sur la Nature pour lutter contre les changements climatiques. Ce sont “les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever directement les défis de société,  tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité”
  • Le Comité français de l’UICN propose de s’appuyer sur les Solutions fondées sur la Nature pour lutter contre les risques naturels. Ce sont “les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever directement les défis de société,  tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité”
  • Inscrit dans le Plan biodiversité, Territoire Engagé pour la Nature constitue le dispositif d’engagement des collectivités au titre de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) et des Stratégies régionales pour la biodiversité (SRB).
  • Le rapport « Coopération décentralisée et biodiversité« , réalisé par le Comité français de l’UICN, propose un panorama synthétique de 32 projets d’actions extérieures de collectivités françaises et une analyse de leurs principaux freins et leviers. Il donne également des recommandations visant à renforcer la coopération décentralisée en faveur de la biodiversité.
  •  Le Comité français de l’UICN est mobilisé sur la thématique de la transition énergétique et a réalisé des travaux dédiées aux énergies renouvelables, à leurs impacts sur la biodiversité et aux moyens pour prévenir, limiter voire supprimer ces impacts. Plusieurs groupes de travail multi-acteurs ont réalisé des analyses et des recommandation sur le bois énergie, la transition énergétique dans les montagnes françaises et les énergies marines renouvelables.

VALORISER

  • La Liste verte des aires protégées constitue une méthodologie et un label international qui récompense les efforts de conservation des gestionnaires, en évaluant les progrès accomplis. Son objectif principal est de contribuer à faire progresser la qualité de gestion et de gouvernance de l’ensemble des aires protégées à l’échelle mondiale, en valorisant les sites et les pratiques exemplaires.
  • La publication sur les Initiatives Innovantes du Comité français de l’UICN identifie 16 leviers d’actions dont disposent les collectivités pour agir en faveur de la biodiversité, illustrés par des Initiatives Innovantes exemplaires, reproductibles et innovantes. Nous poursuivons l’identification d’Initiatives Innovantes et vous pouvez nous contacter pour nous en proposer de nouvelles sur votre territoire. Elles seront mise en valeur sur notre site internet.
  • Le concours Capitale française de la biodiversité désigne la meilleure commune ou intercommunalité sur une thématique spécifique chaque année. Il met également en lumière des actions exemplaires de préservation de la biodiversité par des communes et des intercommunalités regroupées dans des recueils d’actions publiés chaque année.

ÉCHANGER

  • Le Groupe de travail « Collectivités & Biodiversité » du Comité français de l’UICN est une plateforme nationale d’échange et de concertation entre des collectivités territoriales françaises, leurs principaux réseaux et les membres du réseau français de l’UICN. Il contribue à la conception et la diffusion de travaux de référence utilisables par les collectivités. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez contacter Florence Clap (florence.clap@uicn.fr).
  • Les Assises Nationales de la biodiversité ont lieu chaque année depuis 2011 et constituent un moment fort d’information, d’échange, de partage et de réflexion dédié pour tous les acteurs qui agissent en faveur de la biodiversité. 

MOBILISER

  • Le Comité français de l’UICN travaille depuis plus de 10 ans avec les entreprises considérant qu’elles ont un rôle majeur à jouer dans la réduction de leurs impacts sur la biodiversité mais aussi dans la restauration et la valorisation de la biodiversité et des écosystèmes.
X