Skip to content

Solutions fondées sur la Nature

Les Solutions fondées sur la Nature sont les actions qui s’appuient sur les écosystèmes afin de relever les défis globaux comme la lutte contre les changements climatiques ou la gestion des risques naturels. En effet, les réponses à apporter à ces défis dépendent, d’une manière ou d’une autre, du bon fonctionnement des milieux naturels, qu’ils soient terrestres, littoraux ou marins. Ainsi, des écosystèmes sains, résilients, fonctionnels et diversifiés permettront le développement de solutions au bénéfice de nos sociétés et de la biodiversité, dans le cadre des changements globaux.

EN QUELQUES MOTS

Les Solutions fondées sur la Nature sont définies par l’UICN comme “les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever directement les défis de société de manière efficace et adaptative, tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité”.

Les Solutions fondées sur la Nature se déclinent en 3 types d’actions, qui peuvent être combinées dans les territoires :
• La préservation d’écosystèmes fonctionnels et en bon état écologique ;
• L’amélioration de la gestion d’écosystèmes pour une utilisation durable par les activités humaines ;
• La restauration d’écosystèmes dégradés ou la création d’éco-systèmes.

Une Solution fondée sur la Nature doit satisfaire à deux exigences principales :
• Contribuer de façon directe à un défi de société identifié, autre que celui de la conservation de la biodiversité ;
• S’appuyer sur les écosystèmes et présenter des bénéfices pour la biodiversité.

POURQUOI 
L’UTILISER ?

Les Solutions fondées sur la Nature représentent une alternative économiquement viable et durable, souvent moins coûteuse à long terme que des investissements technologiques ou la construction et l’entretien d’infrastructures pour répondre aux défis de société tels que la lutte contre les changements climatiques ou la gestion des risques naturels. Elles sont flexibles et adaptatives car elles ne font pas appel à des infrastructures lourdes à fort impact et peuvent être gérées en fonction de l’évolution des changements globaux.

Les Solutions fondées sur la Nature apportent des bénéfices pour la préservation de la biodiversité mais également d’autres avantages comme le maintien des paysages, l’amélioration du cadre de vie, la création d’activités de loisir ou de tourisme, le maintien d’activités économiques liées à l’agriculture ou la pêche…

Les travaux du comité français de l’UICN sur le sujet

Depuis 2015, le Comité français de l’UICN travaille sur la place des SfN en particulier dans la lutte contre les changements climatiques et la gestion des risques naturels (inondations, sécheresse, risques côtiers, canicules, incendies…). Cela se concrétise par la publication de plusieurs brochures qui permettent de présenter les éléments de définition et des exemples de projets mis en place sur le territoire français.

La présentation du concept de SfN lors de nombreux événements, colloques et réunions participe également à l’appropriation et la meilleure connaissance de ces actions à bénéfices multiples.

Les Solutions fondées sur la Nature pour les risques liés à l’eau en France (2019)

Les Solutions fondées sur la Nature pour lutter contre les changements climatiques et réduire les risques naturels en France (2018)

Des Solutions fondées sur la Nature pour lutter contre les changements climatiques (2016)

L’OUTIL MIS
EN PRATIQUE

De nombreux projets de Solutions fondées sur la Nature sont déjà réalisés dans les territoires, en métropole et en Outre-mer. Certains projets sont mis en avant dans les brochures publiées par l’UICN France.

• Le Département de Seine Saint Denis a orienté ses politiques vers la préservation d’écosystèmes naturels et notamment les rivières pour lutter contre les inondations. Il a, en parallèle, mis en valeur la ressource que constituent les eaux pluviales dans le paysage urbain par des aménagements de la ville pour le loisir et le bien-être.

• La Ville d’Orléans
a choisi d’innover pour le climat et la biodiversité à travers la mise en place d’îlots de fraicheur. Sa démarche a permis d’améliorer la qualité de vie des habitants avec des zones de nature en ville et de loisir, de protéger la ressource en eau et d’améliorer la régulation climatique locale et la qualité de l’air.

• Le Parc naturel régional des Alpilles a choisi d’adapter la gestion de la forêt méditerranéenne pour lutter contre le risque incendie. A cette fin il a réhabilité des mosaïques ouvertes traditionnelles gérées par le pâturage dont les modes de gestion permettent de diminuer le risque d’incendie et d’y faire face plus efficacement, tout en maintenant les activités humaines et en préservant la biodiversité.

CONTACTS

Pour toute information, merci de contacter :
Justine Delangue – Chargée de Mission Solutions fondées sur la Nature.
Clémentine Azam – Chargée de Programme Écosystèmes.

X